Skip to content

Préparer le printemps, épisode #3 • Les engrais (naturels)

Reprise de l'apport d'engrais

Le printemps est là ! On clôture cette série sur la préparation des plantes à cette nouvelle saison avec ce troisième épisode sur l’apport en engrais. Nos plantes d’intérieur entre dans une période de croissance et c’est le moment idéal pour les enrichir et les nourrir pour les accompagner dans leur développement et fleurissement. Attention, l’engrais s’utilise seulement en période de croissance, c’est-à-dire du début du printemps à la fin de l’été.

La façon la plus accessible et naturelle de nourrir vos plantes vertes est de renouveler la terre dans laquelle elles sont contenues et dans laquelle elles puisent la nourriture dont elles ont besoin. Le substrat d’une plante d’intérieur en pot ou en jardinière s’épuise au fil des arrosages et des mois passés en contact avec la plante. C’est pourquoi il convient de les rempoter ou quand le format du sujet et de son contenant ne le permet pas, de réaliser un surfaçage.

 

Mais certaines plantes sont gourmandes, surtout lors du fleurissement et l’apport d’éléments nutritifs contenu dans le terreau neuf ne suffit pas. C’est pourquoi un complément nutritif grâce aux fertilisants naturels est recommandé. Ces engrais, choisissez-les naturels, sont riches en oligo-éléments : azote, phosphore et potasse stimulent le développement de la plante verte.

Les engrais

Il existe deux grandes familles d’engrais : l’engrais liquide et l’engrais en poudre ou en granulés. Le premier soluble est à diffusion rapide, à renouveler souvent, tous les quinze jours à une fois par mois. Les engrais solides sont des engrais à libération lente, les éléments nutritifs sont diffusés dans le sol de façon progressive lors de chaque arrosage. Leur utilisation est très facile, une petite poignée de granulés à déposer à 2 ou 3 cm de profondeur dans le terreau. Arrosez ! Ces fertilisants à diffusion lente sont préconisés 1 fois par an pour la culture des plantes en pot qui restent au moins une saison dans le même substrat.

Fertilisant zéro déchet et zéro euro

Et si vous voulez concocter vos engrais vous-même sans vous rendre en jardinerie, voici une liste d’idées pour un fertilisant maison, zéro déchet et zéro euro :

Si vous possédez un composteur ou lombricomposteur vous pouvez utiliser la terre produite par votre compost rempoter vos plantes ou remplacer la terre de votre surfaçage. Le compost fournit une terre très riche pour nourrir les plantes.

Amateur de thé ? Vous pouvez déposer les feuilles de thé usagées (après infusion) en contact avec le substrat que vous aurez gratté au préalable. Le thé va libérer petit à petit des nutriments et enrichir le terreau.

Si vous n’êtes pas de consommateur de thé, l’eau de cuisson des œufs et des légumes refroidie contient vitamines et minéraux ! Alors ne la jetez plus, elle est un excellent engrais naturel.

Avec ces tips vos plantes devraient verdoyer et resplendir comme jamais !

L’apport d’engrais fait partie de la formule d’entretien proposée par Yanomami. Nous vous accompagnons dans la conception et la création de votre aménagement végétal, sa livraison et son installation et bien au-delà dans l’entretien de votre parc végétal pour des plantes en pleine santé toute l’année et pour vous zéro tracas !

Envoyez nous un message

Nous vous contacterons dans les plus brefs délais

Vous avez un projet ?

Donnez-nous quelques informations et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

Merci !

On vous contacte dès que possible

🙌